Se former au CHSCT : entre droit et devoir

Le CHSCT dans le monde de l’entreprise permet depuis de nombreuses années de protéger les employés et les employeurs contre les aléas d’expositions potentielles à des risques, qu’ils soient physiques ou moraux. Ainsi, chaque entreprise a le droit de compter parmi ses membres une personne formée aux notions de sécurités mises en place par le Comité d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail.

CHSCT : un droit à revendiquer

D’après la loi Auroux, créée en 1987, toute entreprise de plus de 50 employés se doit de disposer d’un CHSCT. Destiné à assurer la sécurité physique et morale des membres de l’entreprise, le CHSCT répond à des critères, des attentes et des objectifs précis. Pour les entreprises de petite taille (moins de 50 employés), le comité d’entreprise permet d’assumer ce rôle, essentiel au bon fonctionnement interne d’une entreprise.

Ainsi, membres de comités d’entreprise et membres de CHSCT se doivent d’être formés sur une base commune au CHSCT, au cours d’une formation initiale. Lors de cette formation, en plus de cas pratiques qui permettront la bonne gestion d’un dossier suite à la sollicitation du CHSCT, les participants se voient remettre un dossier très complet de divers exemples et situations d’exposition à des risques, les mesures à adopter, ainsi que les marches à suivre.

Former et informer, plus qu’un droit, un devoir !

On l’aura compris, le CHSCT permet d’assurer le bon fonctionnement d’une entreprise, quelle qu’en soit la taille. Ouvertes à tous les employés, les formations CHSCT sont payantes, et assumées par l’employeur. S’il est possible de la part du chef d’entreprise de refuser qu’un de ses employés s’absente pour suivre cette formation pour des raisons d’objectifs à assumer, il se doit de proposer dans les six mois qui suivent la demande d’une autre date de formation. Proposées partout en France, les formations CHSCT sont proposées par des entreprises mandatées et accréditées, à même de diffuser des informations justes et vérifiées.

Au sein de l’entreprise, il est essentiel d’informer les employés de leurs droits et devoirs à prétendre à une formation CHSCT, dont les membres assureront par la suite la liaison entre le médecin du travail, l’employeur, et les salariés. Si la mission du CHSCT est de protéger les employés des divers risques physiques et moraux auxquels ils peuvent être exposés, l’objectif est avant tout de prévenir les risques, et ainsi permettre à la fois à l’entreprise et aux membres qui la composent d’évoluer dans un cadre de travail sain, agréable, et tourné vers la performance personnelle.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 CHSCT-FORMATIONS.