Santé-et-sécurité-au-travail

Santé et sécurité au travail : quelles sont les obligations du salarié ?

La question liée à la prévention des risques professionnels sur le lieu de travail est une affaire qui concerne l’employeur et l’employé, à la fois. Si le premier est garant de la sécurité et de la santé du second, il ne peut cependant pas atteindre ses objectifs tout seul. Alors, quelles sont les obligations des employés dans la prévention des accidents du travail ? Que se passe-t-il lorsqu’il y a un manquement à leurs obligations ?

Respecter les consignes de sécurité édictées par l’employeur

Afin de prévenir la survenance des accidents du travail, les employeurs sont tenus de suivre une réglementation en vigueur pour assurer la sécurité et la santé des employés. Ils s’exposent à des sanctions pénales considérables en cas de manquement à cette obligation. Cependant, pour le bien de tous, les salariés doivent lui faciliter la tâche en respectant scrupuleusement les consignes de sécurité indiquées, dans le respect des conditions énumérées dans le règlement intérieur de l’entreprise.

En effet, ils doivent, en fonction des consignes adaptées à la nature des tâches à accomplir et selon leur formation et responsabilités au sein de l’entreprise, éviter de mettre en danger leur sécurité et leur santé, mais aussi celles des autres employés par leurs actes ou oublis pendant l’accomplissement de leurs différentes missions professionnelles, au risque de s’exposer à différentes formes de sanctions.

Les sanctions prévues en cas de manquement aux consignes de sécurité

Un salarié s’expose à des sanctions en ne respectant pas les consignes de sécurité édictées par son employeur. D’une part, ces sanctions peuvent être disciplinaires, c’est-à-dire qu’elles peuvent aller d’une mise à pied à une rétrogradation voire au licenciement si l’employeur considère que la faute commise est ‘‘grave’’.

D’autre part, un employé victime d’un accident professionnel qu’il a lui-même provoqué, peut perdre tout ou une partie de son indemnisation. Aussi, si en manquant de suivre les consignes de sécurité il se rend coupable de blessures ou d’homicide involontaire, l’employé peut alors faire l’objet d’une poursuite pénale et être condamné.

 

Crédit photo : springfieldildisability

Articles connexes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyrıght 2014 CHSCT-FORMATIONS.